Comment utiliser les huiles essentielles pour se soigner ?

naturora article comment utiliser les huiles essentielles pour se soigner

L’aromathérapie permet de lutter contre différentes maladies comme les infections, les allergies ou les problèmes nerveux. L’utilisation d’huile essentielle bio est jugée efficace après différentes études bien que des précautions doivent être respectées. Voici ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles.

L’aromathérapie, c’est quoi ?

L’aromathérapie est une forme de la médecine traditionnelle. Les premiers signes dans l’histoire datent de plusieurs millénaires, mais elle s’est modernisée au fil des siècles. Les huiles essentielles s’obtiennent par la méthode de distillation. Les producteurs utilisent des alambics pour séparer l’eau et l’essence par condensation.

En général, on peut extraire de l’huile essentielle de tous les végétaux existant bien que certains soient plus riches que d’autres. Il faut une grande quantité (jusqu’à 1000 fois plus) de végétaux (feuille ou fleur) pour produire un litre d’huile essentielle bio.

Mode d’utilisation de l’huile essentielle

La fragrance de l’huile essentielle constitue son premier atout. Ainsi, il est possible de bénéficier de tous ses bienfaits par fumigation ou par inhalation. La massothérapie est aussi un traitement efficace à base d’huiles essentielles. Mélanger avec une huile végétale, l’huile essentielle bio peut s’appliquer directement sur la peau pour agir non seulement sur l’épiderme, mais également pour entrer en profondeur.

Il n’est pas rare de voir un tradipraticien prescrire de l’huile essentielle par voie orale. Il s’agit de quelques gouttes par jour, diluées dans de l’huile végétale, du miel, ou une boisson chaude. Puis, la voie rectale est une méthode méconnue du traitement par huile essentielle bio. En effet, certains composants se révèlent néfastes pour les organes digestifs qu’il est préférable de les ingérer en suppositoire.

Les huiles essentielles les plus courantes

Il existe une centaine d’huiles essentielles préconisée pour différentes pathologies. Mais il y a certains noms qui reviennent souvent en aromathérapie.

Par exemple, les huiles essentielles d’eucalyptus, de cannelle, de thym ou d’origan sont connues pour leur vertu antibactérienne. Elles renforcent le système immunitaire afin de combattre différentes infections.

Les huiles essentielles de camomille, oranger, marjolaine, verveine et néroli aident à lutter contre l’insomnie. Puis, les huiles de menthe, de carvi, de cumin et d’estragon facilitent le transit intestinal. Enfin, les huiles essentielles de gingembre, romarin, coriandre et muscade stimulent l’organisme pour une bonne énergie au quotidien.

Les précautions à respecter

Les huiles essentielles sont disponibles dans un grand nombre de magasins sans prescription que l’automédication devient tentante. Pourtant, il est conseillé de toujours se référer à un médecin ou à un tradipraticien avant de commencer un traitement aromathérapeutique. Certaines huiles sont contre-indiquées pour un type de personne.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.